Lapins : informations essentielles !

Alimentation du lapin

La diversification alimentaire chez le lapin de compagnie est un point clef à ne pas négliger pour sa santé (y-compris son hygiène buccale) et son bien être.
Un lapin qui mange toujours la même chose se lasse et ronge tous ce qui lui tombe sous les dents, il n’a pas la vivacité et la joie de vivre d’un lapin qui a a régime varié.
Evitez surtout les croquettes, elles peuvent causer des troubles digestifs et n’usent pas les dents et votre lapin qui devra se les faire limer chez votre vétérinaire environ tous les 2 mois.

Le foin de bonne qualité (bien vert, non tassé, non poussiéreux et d’une bonne odeur) est la base énergétique de leur régime. Profitez cependant de l’été pour l’exposer a de l’herbe fraîche (par exemple grâce a un petit enclot dans le jardin).
Il est par ailleurs important de compléter son alimentation grâce aux :
- Les Légumes verts complètent leur besoin en vitamines et fibres (fenouil, celeri-branche, brocolis, etc).
- Salades. Choisissez des scaroles plutôt que la laitues qui sont trop pauvres et diminuent l’absorption du calcium. Vous pouvez aussi ajouter des herbes aromatiques telles le persil, l’aneth, et le basilic.
- Les autres légumes sont à donner en petite quantité (carottes, panais, aubergines…)
- Les fruits sont offerts à titre de friandise.

Parasites

Les lapins peuvent être contaminés par les puces des chats et des chiens ainsi que ceux n’infectant que leur espèce. Comme les chiens et les chats, ils peuvent être traités tous les mois. Les puces restent la source des deux principales maladies infectieuses du lapin (Myxomatose et VHD). Si le lapin côtoie un chien ou un chat, il faudra également les traiter.

Les parasites internes les plus fréquents les nématodes et cestodes. Il n’est néanmoins que l’hôte intermédiaire et infectera ces compagnons chiens et chats qui seront, eux, l’hôte définitif. Certains autres parasites sont responsables de kystes au foie ou de difficultés respiratoires, lors de migration des larves. Si votre famille est composé de plusieurs espèces d’animaux, il est donc nécessaire de tous les traiter !

Vaccination

Q’il soit autorisé a se balader dehors ou non, le lapin doit etre vacciner contre  la myxomatose et la VHD, deux maladies mortelles transmise par les puces. Les durées d’imunités sont variables selon les vaccins utiliséspar votre veteriaire avec des rappels de 4 à 12 mois.

Stérilisation

Une stérilisation précoce de la femelle (vers le 4eme mois) est recommandée pour éviter les maladies de l’utérus fréquentes, est lui assurer une espérance de vie sereine, dépassant les 10 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *